Parce qu’il faut que des juifs assassinés aient un nom et un visage, Rachel Franco

13/03/11 
  • Parce qu’il faut que des juifs assassinés dans leur sommeil aient un nom
  • Parce qu’il faut que des noms aient un visage
  • Parce que les visages parlent à l’âme, à la mémoire et au cœur
  • Parce que rien n’est pire que l’oubli des vivants
  • Parce que le dégoût et la colère ne doivent pas trouver de repos

Je publie ici les noms et les visages de ce bébé de quatre mois,

de cet enfant de quatre ans,

de cet autre enfant de sept ans

et de ses deux parents, sauvagement  assassinés,

et pour certains dont la petite fille de quatre mois,  égorgés  par de “vaillants résistants palestiniens”, victimes du “crime de la colonisation juive”.

Le monde est fou et la confusion des valeurs est totale. Ce soir, des klaxons de joie à Gaza et dans les territoires palestiniens ! Mais qui donc êtes-vous, vous qui sortez dans les rues palestiniennes pour fêter ces meurtres sauvages et vous réjouir devant les mares de sang d’une famille lâchement massacrée? Quelle âme est la vôtre pour manifester une telle joie devant la tête arrachée de son corps d’une toute  petite fille de quatre mois?

Israël, mon peuple, cesse de te laisser séduire et trahir par les mots de paix et d’alliance, alors que la langue qui les prononce est fourbe et que le seul but de tout ce carnaval est de faire couler encore et encore du sang juif!

Israël, mon peuple, cesse de te croire un peuple fort alors que tu plies devant des mots mensongers  qui t’attachent aux piliers de l’illusion!

Israël, mon peuple, cesse de t’étourdir avec les pressions américaines et européennes: résiste !  

Israël, mon peuple bien-aimé, n’oublie jamais que tu n’as traversé l’histoire des hommes et leurs pogroms, les feux de leurs bûchers, et leur solution finale que pour témoigner qu’il est un Maitre du monde et qu’Il est Un pour tous les peuples de la terre!

Israël, mon peuple, il n’y a pas de paix véritable avec ceux qui, aujourd’hui, ne vivent que pour t’égorger et faire la fête devant ton sang.

Israël, mon peuple tant aimé, sache reconnaitre l’identité d’Amaleq dans les partenaires de paix que la Maison Blanche veut t’imposer, comme si notre survie dépendait de ces pantins qui s’y agitent, ou de ces menteurs qui tiennent un double langage selon la langue dans laquelle ils s’expriment, fidèles en cela au Prix Nobel de la Paix, Yasser Arafat.  

La Justice est l’un des fondements du monde ; Bientôt les masques tomberont.

Ne crains rien Israël : Il ne dort, ni ne sommeille le Gardien d’Israël !

     
   Hadass, trois mois


   Elad, quatre ans   

 

  Yoav, 11 ans 


Oudi Fogel, 36 ans 


Ruth Fogel, 35 ans

Rachel Franco

About Maheqra

Ancien universitaire et chercheur. Licence d'Histoire de la Pensée Juive de l'Université Hébraïque de Jérusalem. Spécialisé dans l'étude du Judaïsme et du christianisme dans leurs différences et dissensions, ainsi que dans leur dialogue contemporain.
This entry was posted in Haine d'Israël and tagged , , , , , , . Bookmark the permalink.

Comments are closed.