Ce Blog


© du cliché: Éditions de L’Oeuvre, Paris.

Ces pages ont pour but de faire connaître le projet du même nom, lequel, comme l’indique le sous-titre du bandeau ci-dessus, s’efforce d’approfondir et de mettre en œuvre l’unité voulue par Dieu entre les deux familles de « l’Israël de Dieu » (Ga 6, 16) : les juifs et les chrétiens.

Mais l’aspect spirituel, fortement marqué, de cette initiative n’empêche pas, tant s’en faut, les promoteurs de cette cause d’exposer franchement leur dissentiment responsable avec certaines insuffisances, si ce n’est des dérives, des relations entre chrétiens et juifs, et plus particulièrement s’agissant des actes, attitudes et documents de la hiérarchie catholique en ce domaine.

En conséquence, une large place est donnée à des analyses, des critiques, des échanges de points de vue, parfois sévères, voire vigoureux, mais toujours respectueux.

L’un des thèmes principaux de ces discussions, concerne la tendance actuelle, en chrétienté, à recourir à une apologie qui ressemble souvent à un plaidoyer pro domo. C’est particulièrement le cas concernant la problématique, souvent polémique, de l’attitude de l’Eglise de l’époque de la Deuxième Guerre mondiale et de celle de son Pontife, le pape Pie XII. Les excès des détracteurs n’ont souvent rien à envier à ceux des défenseurs de l’institution et de sa hiérarchie, de sorte que les échanges sont majoritairement aigre-doux, ou pire, chaque partie étant persuadée de la justesse de sa cause et de la mauvaise foi des critiques.

Sans prétendre trancher ici en faveur d’une thèse ou d’une autre, ce blog s’efforce d’exposer le plus honnêtement possible les différentes positions, mais il ne cache pas que sa préférence va à celles dont, estiment ses responsables, depuis trois décennies la voix est devenue presque inaudible tant est grand le vacarme médiatique que font autour des questions polémiques évoquées, les apologètes inconditionnels d’une Eglise et d’un pape de l’époque de la Seconde Guerre mondiale, qui les estiment diffamés et les défendent bec et ongles, avec des méthodes et des arguments qui sont parfois indignes d’une saine historiographie.

Les textes afférents à cette problématique précise sont répertoriés dans la rubrique “Apologie pro domo“.

(Page à compléter)

 

About Maheqra

Ancien universitaire et chercheur. Licence d'Histoire de la Pensée Juive de l'Université Hébraïque de Jérusalem. Spécialisé dans l'étude du Judaïsme et du christianisme dans leurs différences et dissensions, ainsi que dans leur dialogue contemporain.
This entry was posted in Relations chrétiens et juifs. Bookmark the permalink.

Comments are closed.