Sauver L’Arche, Rivon Krygier

Sur le site Massorti, 10 mars 2011


Un titre de presse va peut-être s’éteindre et c’est en soi une calamité pour la pensée et la liberté.

L’Arche, l’un des plus anciens magazines de la presse juive française, est menacé de disparition et sa notoriété dépasse la simple identité juive et communautaire.

Ce mensuel existe depuis 1957, il est diffusé en France, en Israël, dans toutes les sphères du monde juif, mais il est également lu dans des milieux autres que juifs et c’est toute sa richesse et sa force. L’Arche se lit en Europe et outre-Atlantique, en Pologne, aux Etats-Unis, au Canada, en Belgique, en Italie…

Il se trouve dans les librairies du quartier latin comme dans les centres culturels étrangers, lu par les non-juifs, les juifs laïques, religieux de tous horizons politiques et socioculturels. Chaque mois, ce magazine exigeant se fait l’écho de la pluralité des opinions qui agitent chacun d’entre nous, français de gauche, de droite, appel JCall, Raison Garder, pratiquants et agnostiques confondus.

Chaque mois, il apporte de l’intelligence, de la curiosité, de l’information sur toutes les questions, sur tous les sujets – politiques mais aussi philosophiques, talmudiques, littéraires, culturels, sans oublier évidemment l’humour.

Chaque mois, il porte un regard juif sur un monde en mouvement.

Sa disparition annoncée serait un désastre, qui n’est hélas pas dû qu’à la seule mauvaise conjoncture économique qui frappe la presse papier aujourd’hui. C’est un sabordage politique qui a été décidé unilatéralement par l’institution qui l’a créé et qui en avait la responsabilité, le FSJU.

Le sacrifier aujourd’hui sur l’autel de la technologie ou de la rentabilité relève de l’aveuglement autant que de la soumission aux appétits les plus mercantiles. Mais c’est surtout passer à côté d’un des fondements du judaïsme, sa part symbolique, la dimension particulière de l’écrit et du « Livre » nécessaire aux uns comme aux autres.

Si vous êtes d’accord merci d’envoyer au plus vite votre soutien en indiquant votre nom, prénom, fonction, lieu de résidence au mail suivant :

petitionarche@gmail.com

Vous pouvez bien sûr faire circuler cet appel pour qu’il y ait le plus possible de signatures.

Le FSJU (financier de l’Arche), la direction à sa tête, doit comprendre l’enjeu véritable et l’importance d’une telle publication.

Il doit envisager un audit sérieux et professionnel, une campagne d’abonnement et peut-être une reformulation de l’Arche, mais pas sa fermeture !

La communauté juive de France doit montrer qu’elle est encore capable d’un discours pluraliste et intellectuel et ne pas se laisser piéger par les affairistes et le replis sur soi.

A travers l’Arche et la crise traversée, c’est le fonctionnement même du FSJU qui est en cause et sa crédibilité.

Mobilisons-nous !

Rivon Krygier

About Maheqra

Ancien universitaire et chercheur. Licence d'Histoire de la Pensée Juive de l'Université Hébraïque de Jérusalem. Spécialisé dans l'étude du Judaïsme et du christianisme dans leurs différences et dissensions, ainsi que dans leur dialogue contemporain.
This entry was posted in Presse juive. Bookmark the permalink.

Comments are closed.