1 R 12, 1-24 (1 R 12)

Schisme Juda Israël

1 Rois 12, 1-24  Roboam se rendit à Sichem, car c’est à Sichem que tout Israël était venu pour le proclamer roi.  2Dès que Jéroboam, fils de Nebat, fut informé – il était encore en Égypte, où il avait fui le roi Salomon -, il revint d’Égypte.  3 On fit appeler Jéroboam et il vint, lui et toute l’assemblée d’Israël. Ils parlèrent ainsi à Roboam :  4 “Ton père a rendu pénible notre joug, allège maintenant le dur servage de ton père, la lourdeur du joug qu’il nous imposa, et nous te servirons ! ”  5 Il leur dit : ” Retirez-vous pour trois jours, puis revenez vers moi “, et le peuple s’en alla.  6 Le roi Roboam prit conseil des anciens, qui avaient assisté son père Salomon pendant qu’il vivait, et demanda : ” Quelle réponse conseillez-vous de faire à ce peuple ? ”  7 Ils lui répondirent : ” Si tu te fais aujourd’hui serviteur de ces gens, si tu te soumets et leur donnes de bonnes paroles, alors ils seront toujours tes serviteurs. ”  8 Mais il repoussa le conseil que les anciens avaient donné et consulta de jeunes gens qui l’assistaient, ses compagnons d’enfance.  9 Il leur demanda : ” Que conseillez-vous que nous répondions à ce peuple qui m’a parlé ainsi : “Allège le joug que ton père nous a imposé” ? ”  10 Les jeunes gens, ses compagnons d’enfance, lui répondirent : ” Voici ce que tu diras à ce peuple qui t’a dit : “Ton père a rendu pesant notre joug, mais toi allège notre charge”, voici ce que tu leur répondras : “Mon petit doigt est plus gros que les reins de mon père !  11 Ainsi, mon père vous a fait porter un joug pesant, moi j’ajouterai encore à votre joug ; mon père vous a châtiés avec des lanières, moi je vous châtierai avec des fouets à pointes de fer ! ”  12Jéroboam avec tout le peuple vint à Roboam le troisième jour, selon cet ordre qu’il avait donné : ” Revenez vers moi le troisième jour. ”  13 Le roi fit au peuple une dure réponse, il rejeta le conseil que les anciens avaient donné  14 et, suivant le conseil des jeunes, il leur parla ainsi : ” Mon père a rendu pesant votre joug, moi j’ajouterai encore à votre joug ; mon père vous a châtiés avec des lanières, moi je vous châtierai avec des fouets à pointes de fer. ”  15 Le roi n’écouta donc pas le peuple : c’était une intervention de L’Eternel, pour accomplir la parole qu’il avait dite à Jéroboam fils de Nebat par le ministère d’Ahiyya de Silo.  16 Quand les Israélites virent que le roi ne les écoutait pas, ils lui répliquèrent :” Quelle part avons-nous sur David ?Nous n’avons pas d’héritage sur le fils de Jessé. À tes tentes, Israël ! Et maintenant, pourvois à ta maison, David. “Et Israël s’en fut à ses tentes.  17 Quant aux Israélites qui habitaient les villes de Juda, Roboam régna sur eux.  18 Le roi Roboam dépêcha Adoram, le chef de la corvée, mais tout Israël le lapida et il mourut ; alors le roi Roboam se vit contraint de monter sur son char pour fuir vers Jérusalem.  19 Et Israël fut séparé de la maison de David, jusqu’à ce jour.  20 Lorsque tout Israël apprit que Jéroboam était revenu, ils l’appelèrent à l’assemblée et ils le firent roi sur tout Israël ; il n’y eut pour se rallier à la maison de David que la seule tribu de Juda.  21 Roboam se rendit à Jérusalem ; il convoqua toute la maison de Juda et la tribu de Benjamin, soit cent quatre-vingt mille guerriers d’élite, pour combattre la maison d’Israël et rendre le royaume à Roboam fils de Salomon.  22 Mais la parole de Dieu fut adressée à Shemaya l’homme de Dieu en ces termes :  23“Dis ceci à Roboam fils de Salomon, roi de Juda, à toute la maison de Juda, à Benjamin et au reste du peuple :  24 Ainsi parle L’Eternel. N’allez pas vous battre contre vos frères, les Israélites ; que chacun retourne chez soi, car cet événement vient de moi. ” Ils écoutèrent la parole de L’Eternel et prirent le chemin du retour comme avait dit L’Eternel.

About Maheqra

Ancien universitaire et chercheur. Licence d'Histoire de la Pensée Juive de l'Université Hébraïque de Jérusalem. Spécialisé dans l'étude du Judaïsme et du christianisme dans leurs différences et dissensions, ainsi que dans leur dialogue contemporain.
This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Comments are closed.