Isaïe 54, 1-17 (Is 54)

Isaïe 54:1-17  FBJ Crie de joie, stérile, toi qui n’as pas enfanté; pousse des cris de joie, des clameurs, toi qui n’as pas mis au monde, car plus nombreux sont les fils de la délaissée que les fils de l’épouse, dit Yahvé.  2 Élargis l’espace de ta tente, déploie sans lésiner les toiles qui t’abritent, allonge tes cordages, renforce tes piquets,  3 car à droite et à gauche tu vas éclater, ta race va déposséder des nations et repeupler les villes abandonnées.  4 N’aie pas peur, tu n’éprouveras plus de honte, ne sois pas confondue, tu n’auras plus à rougir; car tu vas oublier la honte de ta jeunesse, tu ne te souviendras plus de l’infamie de ton veuvage.  5 Ton créateur est ton époux, Yahvé Sabaot est son nom, le Saint d’Israël est ton rédempteur, on l’appelle le Dieu de toute la terre.  6 Oui, comme une femme délaissée et accablée, Yahvé t’a appelée, comme la femme de sa jeunesse qui aurait été répudiée, dit ton Dieu.  7 Un court instant je t’avais délaissée, ému d’une immense pitié, je vais t’unir à moi.  8 Débordant de fureur, un instant, je t’avais caché ma face. Dans un amour éternel, j’ai eu pitié de toi, dit Yahvé, ton rédempteur.  9 Ce sera pour moi comme au temps de Noé, quand j’ai juré que les eaux de Noé ne se répandraient plus sur la terre. Je jure de même de ne plus m’irriter contre toi, de ne plus te menacer.  10 Car les montagnes peuvent s’écarter et les collines chanceler, mon amour ne s’écartera pas de toi, mon alliance de paix ne chancellera pas, dit Yahvé qui te console.  11 Malheureuse, battue par les vents, inconsolée, voici que je vais poser tes pierres sur des escarboucles, et tes fondations sur des saphirs;  12 je ferai tes créneaux de rubis, tes portes d’escarboucle et toute ton enceinte de pierres précieuses.  13 Tous tes enfants seront disciples de Yahvé, et grand sera le bonheur de tes enfants.  14 Tu seras fondée dans la justice, libre de l’oppression : tu n’auras rien à craindre, libre de la frayeur : elle n’aura plus prise sur toi.  15 Voici : s’il se produit une attaque, ce ne sera pas de mon fait; quiconque t’aura attaquée tombera à cause de toi.  16 Voici : c’est moi qui ai créé le forgeron qui souffle sur les braises et tire un outil à son usage; c’est moi aussi qui ai créé le destructeur pour anéantir.  17 Aucune arme forgée contre toi ne saurait être efficace. Toute langue qui t’accuserait en justice, tu la confondras. Tel est le lot des serviteurs de Yahvé, la victoire que je leur assure. Oracle de Yahvé.

About Maheqra

Ancien universitaire et chercheur. Licence d'Histoire de la Pensée Juive de l'Université Hébraïque de Jérusalem. Spécialisé dans l'étude du Judaïsme et du christianisme dans leurs différences et dissensions, ainsi que dans leur dialogue contemporain.
This entry was posted in Ancien Testament. Bookmark the permalink.

Comments are closed.