1 Samuel 2, 1-36 (1 S 2)

1 Samuel 2, 1-36 FBJ Alors Anne fit cette prière : ” Mon coeur exulte en Yahvé, ma corne s’élève en mon Dieu, ma bouche est large ouverte contre mes ennemis, car je me réjouis en ton secours. 2 Point de Saint comme Yahvé car il n’y a personne excepté toi , point de Rocher comme notre Dieu. 3 Ne multipliez pas les paroles hautaines, que l’arrogance ne sorte pas de votre bouche. Un Dieu plein de savoir, voilà Yahvé, à lui de peser les actions. 4 L’arc des puissants est brisé, mais les défaillants sont ceinturés de force. 5 Les rassasiés s’embauchent pour du pain, mais les affamés cessent de travailler. La femme stérile enfante sept fois, mais la mère de nombreux enfants se flétrit. 6 C’est Yahvé qui fait mourir et vivre, qui fait descendre au shéol et en remonter. 7 C’est Yahvé qui appauvrit et qui enrichit, qui abaisse et aussi qui élève. 8 Il retire de la poussière le faible, du fumier il relève le pauvre, pour les faire asseoir avec les nobles et leur assigner un siège d’honneur; car à Yahvé sont les piliers de la terre, sur eux il a posé le monde. 9 Il garde les pas de ses fidèles, mais les méchants disparaissent dans les ténèbres car ce n’est pas par la force que l’homme triomphe . 10 Yahvé, ses ennemis sont brisés, le Très Haut tonne dans les cieux. Yahvé juge les confins de la terre, il donne la force à son Roi, il exalte la vigueur de son Oint. ” 11 Elqana partit pour Rama dans sa maison mais l’enfant restait à servir Yahvé, en présence du prêtre Éli. 12 Or les fils d’Éli étaient des vauriens, qui ne se souciaient pas de Yahvé 13 ni du droit des prêtres vis-à-vis du peuple : si quelqu’un offrait un sacrifice, le serviteur du prêtre venait pendant qu’on cuisait la viande, tenant une fourchette à trois dents, 14 il piquait dans le chaudron ou dans la marmite ou dans la terrine ou dans le pot, et le prêtre s’attribuait tout ce que ramenait la fourchette; on agissait ainsi avec tous les Israélites qui venaient là, à Silo. 15 Et même, on n’avait pas encore fait fumer la graisse que le serviteur du prêtre venait et disait à celui qui sacrifiait : ” Donne de la viande à rôtir pour le prêtre, il n’acceptera pas de toi de la viande bouillie, seulement de la viande crue. ” 16 Et si cet homme lui disait : ” Qu’on fasse d’abord fumer la graisse, puis prends pour toi à ta guise “, il répondait : ” Non, tu vas me donner tout de suite, sinon je prends de force. ” 17 Le péché des jeunes gens était très grand devant Yahvé, car ils traitaient avec mépris l’offrande faite à Yahvé. 18 Samuel était au service de Yahvé, un enfant vêtu du pagne de lin. 19 Sa mère lui faisait un petit manteau qu’elle lui apportait chaque année, lorsqu’elle montait avec son mari pour offrir le sacrifice annuel. 20 Éli bénissait Elqana et sa femme et disait : ” Que Yahvé te rende une progéniture de cette femme, en échange du prêt qu’elle a cédé à Yahvé “, et ils s’en allaient chez eux. 21 Yahvé visita Anne, elle conçut et elle mit au monde trois fils et deux filles; le jeune Samuel grandissait auprès de Yahvé. 22 Bien qu’Éli fût très âgé, il était informé de tout ce que ses fils faisaient à tout Israël. 23 Il leur dit : ” Pourquoi agissez-vous de la manière que j’entends dire par tout le peuple ? 24 Non, mes fils, elle n’est pas belle la rumeur que j’entends le peuple de Yahvé colporter. 25Si un homme pèche contre un autre homme, Dieu sera l’arbitre, mais si c’est contre Yahvé que pèche un homme, qui intercédera pour lui ? ” Cependant ils n’écoutèrent pas la voix de leur père. C’est qu’il avait plu à Yahvé de les faire mourir. 26 Quant au jeune Samuel, il continuait de croître en taille et en grâce tant auprès de Yahvé qu’auprès des hommes. 27 Un homme de Dieu vint chez Éli et lui dit : ” Ainsi parle Yahvé. Voilà donc que je me suis révélé à la maison de ton père quand ils étaient en Égypte, esclaves de la maison de Pharaon. 28 Je l’ai distinguée de toutes les tribus d’Israël pour exercer mon sacerdoce, pour monter à mon autel, pour faire fumer l’offrande, pour porter l’éphod en ma présence, et j’ai concédé à la maison de ton père toutes les viandes offertes par les Israélites. 29 Pourquoi piétinez-vous l’offrande et le sacrifice que j’ai ordonnés pour ma Demeure, et honores-tu tes fils plus que moi, en vous engraissant du meilleur de toutes les offrandes d’Israël, mon peuple ? 30 C’est pourquoi – oracle de Yahvé, Dieu d’Israël – j’avais bien dit que ta maison et la maison de ton père marcheraient en ma présence pour toujours, mais maintenant – oracle de Yahvé – je m’en garderai! Car j’honore ceux qui m’honorent et ceux qui me méprisent sont traités comme rien. 31 Voici que des jours viennent où j’abattrai ton bras et le bras de la maison de ton père, en sorte qu’il n’y ait pas de vieillard dans ta maison. 32 Tu regarderas, à côté de la Demeure, tout le bien que je ferai à Israël, et il n’y aura pas de vieillard dans ta maison, à jamais. 33 Je maintiendrai quelqu’un des tiens près de mon autel, pour que ses yeux se consument et que son âme s’étiole, mais tout l’ensemble de ta maison périra par l’épée des hommes. 34 Le présage sera pour toi ce qui va arriver à tes deux fils, Hophni et Pinhas : le même jour, ils mourront tous deux. 35 Je me susciterai un prêtre fidèle, qui agira selon mon coeur et mon désir, je lui assurerai une maison qui dure et il marchera toujours en présence de mon oint. 36 Quiconque subsistera de ta famille viendra se prosterner devant lui pour avoir une piécette d’argent et une galette de pain, et dira : “Je t’en prie, attache-moi à n’importe quelle fonction sacerdotale, pour que j’aie un morceau de pain à manger. ” “

About Maheqra

Ancien universitaire et chercheur. Licence d'Histoire de la Pensée Juive de l'Université Hébraïque de Jérusalem. Spécialisé dans l'étude du Judaïsme et du christianisme dans leurs différences et dissensions, ainsi que dans leur dialogue contemporain.
This entry was posted in Ancien Testament. Bookmark the permalink.

Comments are closed.