Ce Blog


© du cliché: Éditions de L’Oeuvre, Paris.

Ces pages ont pour but de faire connaître le projet du même nom, lequel, comme l’indique le sous-titre du bandeau ci-dessus, s’efforce d’approfondir et de mettre en œuvre l’unité voulue par Dieu entre les deux familles de « l’Israël de Dieu » (Ga 6, 16) : les juifs et les chrétiens.

Mais l’aspect spirituel, fortement marqué, de cette initiative n’empêche pas, tant s’en faut, les promoteurs de cette cause d’exposer franchement leur dissentiment responsable avec certaines insuffisances, si ce n’est des dérives, des relations entre chrétiens et juifs, et plus particulièrement s’agissant des actes, attitudes et documents de la hiérarchie catholique en ce domaine.

En conséquence, une large place est donnée à des analyses, des critiques, des échanges de points de vue, parfois sévères, voire vigoureux, mais toujours respectueux.

L’un des thèmes principaux de ces discussions, concerne la tendance actuelle, en chrétienté, à recourir à une apologie qui ressemble souvent à un plaidoyer pro domo. C’est particulièrement le cas concernant la problématique, souvent polémique, de l’attitude de l’Eglise de l’époque de la Deuxième Guerre mondiale et de celle de son Pontife, le pape Pie XII. Les excès des détracteurs n’ont souvent rien à envier à ceux des défenseurs de l’institution et de sa hiérarchie, de sorte que les échanges sont majoritairement aigre-doux, ou pire, chaque partie étant persuadée de la justesse de sa cause et de la mauvaise foi des critiques.

Sans prétendre trancher ici en faveur d’une thèse ou d’une autre, ce blog s’efforce d’exposer le plus honnêtement possible les différentes positions, mais il ne cache pas que sa préférence va à celles dont, estiment ses responsables, depuis trois décennies la voix est devenue presque inaudible tant est grand le vacarme médiatique que font autour des questions polémiques évoquées, les apologètes inconditionnels d’une Eglise et d’un pape de l’époque de la Seconde Guerre mondiale, qui les estiment diffamés et les défendent bec et ongles, avec des méthodes et des arguments qui sont parfois indignes d’une saine historiographie.

Les textes afférents à cette problématique précise sont répertoriés dans la rubrique “Apologie pro domo“.

(Page à compléter)

 

Posted in Relations chrétiens et juifs | 1,336 Comments

1-seul-esprit

‘slug’ * de l’initiative “En un seul esprit”

  • Slug (publication web) est un court texte utilisable dans une URL et facilement compréhensible à la fois par les utilisateurs et les moteurs de recherche pour décrire et identifier une ressource. Noter que pour pouvoir figurer dans une URL, un slug ne doit pas comporter de caractères “interdits” (espaces, caractères diacritiques, etc.). Exemple : pour identifier une image de la Tour Eiffel, le slug Paris-Tour-Eiffel.jpg est plus “parlant’ que 1234567.jpg. [Wikipedia].

 

Posted in Uncategorized | Comments Off on 1-seul-esprit

Matthieu 5, 1-48 (Mt 5)

Matthieu 5, 1-48  FBJ  Voyant les foules, il gravit la montagne, et quand il fut assis, ses disciples s’approchèrent de lui.  2 Et prenant la parole, il les enseignait en disant :  3 ” Heureux ceux qui ont une âme de pauvre, car le Royaume des Cieux est à eux.  4 Heureux les affligés, car ils seront consolés.  5 Heureux les doux, car ils posséderont la terre.  6 Heureux les affamés et assoiffés de la justice, car ils seront rassasiés.  7 Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde.  8 Heureux les coeurs purs, car ils verront Dieu.  9 Heureux les artisans de paix, car ils seront appelés fils de Dieu.  10 Heureux les persécutés pour la justice, car le Royaume des Cieux est à eux.  11 Heureux êtes-vous quand on vous insultera, qu’on vous persécutera, et qu’on dira faussement contre vous toute sorte d’infamie à cause de moi.  12 Soyez dans la joie et l’allégresse, car votre récompense sera grande dans les cieux : c’est bien ainsi qu’on a persécuté les prophètes, vos devanciers.  13 “Vous êtes le sel de la terre. Mais si le sel vient à s’affadir, avec quoi le salera-t-on ? Il n’est plus bon à rien qu’à être jeté dehors et foulé aux pieds par les gens.  14 “Vous êtes la lumière du monde. Une ville ne se peut cacher, qui est sise au sommet d’un mont.  15 Et l’on n’allume pas une lampe pour la mettre sous le boisseau, mais bien sur le lampadaire, où elle brille pour tous ceux qui sont dans la maison.  16 Ainsi votre lumière doit-elle briller devant les hommes afin qu’ils voient vos bonnes oeuvres et glorifient votre Père qui est dans les cieux.  17 ” N’allez pas croire que je sois venu abolir la Loi ou les Prophètes : je ne suis pas venu abolir, mais accomplir.  18 Car je vous le dis, en vérité : avant que ne passent le ciel et la terre, pas un i, pas un point sur l’i, ne passera de la Loi, que tout ne soit réalisé.  19 Celui donc qui violera l’un de ces moindres préceptes, et enseignera aux autres à faire de même, sera tenu pour le moindre dans le Royaume des Cieux ; au contraire, celui qui les exécutera et les enseignera, celui-là sera tenu pour grand dans le Royaume des Cieux.  20 ” Car je vous le dis : si votre justice ne surpasse pas celle des scribes et des Pharisiens, vous n’entrerez pas dans le Royaume des Cieux.  21 ” Vous avez entendu qu’il a été dit aux ancêtres : Tu ne tueras point ; et si quelqu’un tue, il en répondra au tribunal.  22 Eh bien ! moi je vous dis : Quiconque se fâche contre son frère en répondra au tribunal ; mais s’il dit à son frère : “Crétin ! “, il en répondra au Sanhédrin ; et s’il lui dit : “Renégat ! “, il en répondra dans la géhenne de feu.  23 Quand donc tu présentes ton offrande à l’autel, si là tu te souviens que ton frère a quelque chose contre toi,  24 laisse là ton offrande, devant l’autel, et va d’abord te réconcilier avec ton frère ; puis reviens, et alors présente ton offrande.  25 Hâte-toi de t’accorder avec ton adversaire, tant que tu es encore avec lui sur le chemin, de peur que l’adversaire ne te livre au juge, et le juge au garde, et qu’on ne te jette en prison.  26 En vérité, je te le dis : tu ne sortiras pas de là, que tu n’aies rendu jusqu’au dernier sou.  27 ” Vous avez entendu qu’il a été dit : Tu ne commettras pas l’adultère.  28 Eh bien ! moi je vous dis : Quiconque regarde une femme pour la désirer a déjà commis, dans son coeur, l’adultère avec elle.  29 Que si ton oeil droit est pour toi une occasion de péché, arrache-le et jette-le loin de toi : car mieux vaut pour toi que périsse un seul de tes membres et que tout ton corps ne soit pas jeté dans la géhenne.  30 Et si ta main droite est pour toi une occasion de péché, coupe-la et jette-la loin de toi : car mieux vaut pour toi que périsse un seul de tes membres et que tout ton corps ne s’en aille pas dans la géhenne.  31 ” Il a été dit d’autre part : Quiconque répudiera sa femme, qu’il lui remette un acte de divorce.  32 Eh bien ! moi je vous dis : Tout homme qui répudie sa femme, hormis le cas de “prostitution”, l’expose à l’adultère ; et quiconque épouse une répudiée, commet un adultère.  33 ” Vous avez encore entendu qu’il a été dit aux ancêtres : Tu ne te parjureras pas, mais tu t’acquitteras envers le Seigneur de tes serments.  34 Eh bien ! moi je vous dis de ne pas jurer du tout : ni par le Ciel, car c’est le trône de Dieu ;  35 ni par la Terre, car c’est l’escabeau de ses pieds ; ni par Jérusalem, car c’est la Ville du grand Roi.  36 Ne jure pas non plus par ta tête, car tu ne peux en rendre un seul cheveu blanc ou noir.  37 Que votre langage soit : “Oui ? oui”, “Non ? non” : ce qu’on dit de plus vient du Mauvais.  38 “Vous avez entendu qu’il a été dit : Oeil pour oeil et dent pour dent.  39 Eh bien ! moi je vous dis de ne pas tenir tête au méchant : au contraire, quelqu’un te donne-t-il un soufflet sur la joue droite, tends-lui encore l’autre ;  40 veut-il te faire un procès et prendre ta tunique, laisse-lui même ton manteau ;  41 te requiert-il pour une course d’un mille, fais-en deux avec lui.  42 À qui te demande, donne ; à qui veut t’emprunter, ne tourne pas le dos.  43 ” Vous avez entendu qu’il a été dit : Tu aimeras ton prochain et tu haïras ton ennemi.  44 Eh bien ! moi je vous dis : Aimez vos ennemis, et priez pour vos persécuteurs,  45 afin de devenir fils de votre Père qui est aux cieux, car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et tomber la pluie sur les justes et sur les injustes.  46 Car si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense aurez-vous ? Les publicains eux-mêmes n’en font-il pas autant ?  47 Et si vous réservez vos saluts à vos frères, que faites-vous d’extraordinaire ? Les païens eux-mêmes n’en font-ils pas autant ?  48 Vous donc, vous serez parfaits comme votre Père céleste est parfait.

Posted in Nouveau Testament | Comments Off on Matthieu 5, 1-48 (Mt 5)

1 R 12, 1-24 (1 R 12)

Schisme Juda Israël

1 Rois 12, 1-24  Roboam se rendit à Sichem, car c’est à Sichem que tout Israël était venu pour le proclamer roi.  2Dès que Jéroboam, fils de Nebat, fut informé – il était encore en Égypte, où il avait fui le roi Salomon -, il revint d’Égypte.  3 On fit appeler Jéroboam et il vint, lui et toute l’assemblée d’Israël. Ils parlèrent ainsi à Roboam :  4 “Ton père a rendu pénible notre joug, allège maintenant le dur servage de ton père, la lourdeur du joug qu’il nous imposa, et nous te servirons ! ”  5 Il leur dit : ” Retirez-vous pour trois jours, puis revenez vers moi “, et le peuple s’en alla.  6 Le roi Roboam prit conseil des anciens, qui avaient assisté son père Salomon pendant qu’il vivait, et demanda : ” Quelle réponse conseillez-vous de faire à ce peuple ? ”  7 Ils lui répondirent : ” Si tu te fais aujourd’hui serviteur de ces gens, si tu te soumets et leur donnes de bonnes paroles, alors ils seront toujours tes serviteurs. ”  8 Mais il repoussa le conseil que les anciens avaient donné et consulta de jeunes gens qui l’assistaient, ses compagnons d’enfance.  9 Il leur demanda : ” Que conseillez-vous que nous répondions à ce peuple qui m’a parlé ainsi : “Allège le joug que ton père nous a imposé” ? ”  10 Les jeunes gens, ses compagnons d’enfance, lui répondirent : ” Voici ce que tu diras à ce peuple qui t’a dit : “Ton père a rendu pesant notre joug, mais toi allège notre charge”, voici ce que tu leur répondras : “Mon petit doigt est plus gros que les reins de mon père !  11 Ainsi, mon père vous a fait porter un joug pesant, moi j’ajouterai encore à votre joug ; mon père vous a châtiés avec des lanières, moi je vous châtierai avec des fouets à pointes de fer ! ”  12Jéroboam avec tout le peuple vint à Roboam le troisième jour, selon cet ordre qu’il avait donné : ” Revenez vers moi le troisième jour. ”  13 Le roi fit au peuple une dure réponse, il rejeta le conseil que les anciens avaient donné  14 et, suivant le conseil des jeunes, il leur parla ainsi : ” Mon père a rendu pesant votre joug, moi j’ajouterai encore à votre joug ; mon père vous a châtiés avec des lanières, moi je vous châtierai avec des fouets à pointes de fer. ”  15 Le roi n’écouta donc pas le peuple : c’était une intervention de L’Eternel, pour accomplir la parole qu’il avait dite à Jéroboam fils de Nebat par le ministère d’Ahiyya de Silo.  16 Quand les Israélites virent que le roi ne les écoutait pas, ils lui répliquèrent :” Quelle part avons-nous sur David ?Nous n’avons pas d’héritage sur le fils de Jessé. À tes tentes, Israël ! Et maintenant, pourvois à ta maison, David. “Et Israël s’en fut à ses tentes.  17 Quant aux Israélites qui habitaient les villes de Juda, Roboam régna sur eux.  18 Le roi Roboam dépêcha Adoram, le chef de la corvée, mais tout Israël le lapida et il mourut ; alors le roi Roboam se vit contraint de monter sur son char pour fuir vers Jérusalem.  19 Et Israël fut séparé de la maison de David, jusqu’à ce jour.  20 Lorsque tout Israël apprit que Jéroboam était revenu, ils l’appelèrent à l’assemblée et ils le firent roi sur tout Israël ; il n’y eut pour se rallier à la maison de David que la seule tribu de Juda.  21 Roboam se rendit à Jérusalem ; il convoqua toute la maison de Juda et la tribu de Benjamin, soit cent quatre-vingt mille guerriers d’élite, pour combattre la maison d’Israël et rendre le royaume à Roboam fils de Salomon.  22 Mais la parole de Dieu fut adressée à Shemaya l’homme de Dieu en ces termes :  23“Dis ceci à Roboam fils de Salomon, roi de Juda, à toute la maison de Juda, à Benjamin et au reste du peuple :  24 Ainsi parle L’Eternel. N’allez pas vous battre contre vos frères, les Israélites ; que chacun retourne chez soi, car cet événement vient de moi. ” Ils écoutèrent la parole de L’Eternel et prirent le chemin du retour comme avait dit L’Eternel.

Posted in Uncategorized | Comments Off on 1 R 12, 1-24 (1 R 12)

Matthieu 21,1-46 (Mt 21)

Matthieu 21,1-46  FBJ  Quand ils approchèrent de Jérusalem et arrivèrent en vue de Bethphagé, au mont des Oliviers, alors Jésus envoya deux disciples  2 en leur disant : ” Rendez-vous au village qui est en face de vous ; et aussitôt vous trouverez, à l’attache, une ânesse avec son ânon près d’elle ; détachez-la et amenez-les-moi.  3 Et si quelqu’un vous dit quelque chose, vous direz : “Le Seigneur en a besoin, mais aussitôt il les renverra”. ”  4 Ceci advint pour que s’accomplît l’oracle du prophète :  5 Dites à la fille de Sion : Voici que ton Roi vient à toi ; modeste, il monte une ânesse, et un ânon, petit d’une bête de somme.  6 Les disciples allèrent donc et, faisant comme leur avait ordonné Jésus,  7 ils amenèrent l’ânesse et l’ânon. Puis ils disposèrent sur eux leurs manteaux et Jésus s’assit dessus.  8 Alors les gens, en très nombreuse foule, étendirent leurs manteaux sur le chemin ; d’autres coupaient des branches aux arbres et en jonchaient le chemin.  9 Les foules qui marchaient devant lui et celles qui suivaient criaient : ” Hosanna au fils de David ! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur ! Hosanna au plus haut des cieux ! ”  10 Quand il entra dans Jérusalem, toute la ville fut agitée. ” Qui est-ce ? ” disait-on,  11 et les foules disaient : ” C’est le prophète Jésus, de Nazareth en Galilée. ”  12 Puis Jésus entra dans le Temple et chassa tous les vendeurs et acheteurs qui s’y trouvaient : il culbuta les tables des changeurs, ainsi que les sièges des marchands de colombes.  13 Et il leur dit : ” Il est écrit : Ma maison sera appelée une maison de prière. Mais vous, vous en faites un repaire de brigands ! ”  14 Il y eut aussi des aveugles et des boiteux qui s’approchèrent de lui dans le Temple, et il les guérit.  15 Voyant les prodiges qu’il venait d’accomplir et ces enfants qui criaient dans le Temple : ” Hosanna au fils de David ! “, les grands prêtres et les scribes furent indignés  16 et ils lui dirent : ” Tu entends ce qu’ils disent, ceux-là ? ” – ” Parfaitement, leur dit Jésus ; n’avez-vous jamais lu ce texte : De la bouche des tout-petits et des nourrissons, tu t’es ménagé une louange ? ”  17 Et les laissant, il sortit de la ville pour aller à Béthanie, où il passa la nuit.  18 Comme il rentrait en ville de bon matin, il eut faim.  19 Voyant un figuier près du chemin, il s’en approcha, mais n’y trouva rien que des feuilles. Il lui dit alors : ” Jamais plus tu ne porteras de fruit ! ” Et à l’instant même le figuier devint sec.  20 À cette vue, les disciples dirent tout étonnés : ” Comment, en un instant, le figuier est-il devenu sec ? ”  21 Jésus leur répondit : ” En vérité je vous le dis, si vous avez une foi qui n’hésite point, non seulement vous ferez ce que je viens de faire au figuier, mais même si vous dites à cette montagne : “Soulève-toi et jette-toi dans la mer”, cela se fera.  22 Et tout ce que vous demanderez dans une prière pleine de foi, vous l’obtiendrez. ”  23 Il était entré dans le Temple et il enseignait, quand les grands prêtres et les anciens du peuple s’approchèrent et lui dirent : ” Par quelle autorité fais-tu cela ? Et qui t’a donné cette autorité ? ”  24 Jésus leur répondit : ” De mon côté, je vais vous poser une question, une seule ; si vous m’y répondez, moi aussi je vous dirai par quelle autorité je fais cela.  25 Le baptême de Jean, d’où était-il ? Du Ciel ou des hommes ? ” Mais ils se faisaient en eux-mêmes ce raisonnement : ” Si nous disons : “Du Ciel”, il nous dira : “Pourquoi donc n’avez-vous pas cru en lui ?”  26 Et si nous disons : “Des hommes”, nous avons à craindre la foule, car tous tiennent Jean pour un prophète. ”  27 Et ils firent à Jésus cette réponse : ” Nous ne savons pas. ” De son côté il répliqua : ” Moi non plus, je ne vous dis pas par quelle autorité je fais cela. ”  28 ” Mais dites-moi votre avis. Un homme avait deux enfants. S’adressant au premier, il dit : “Mon enfant, va-t’en aujourd’hui travailler à la vigne. ” –  29 “Je ne veux pas”, répondit-il ; ensuite pris de remords, il y alla.  30 S’adressant au second, il dit la même chose ; l’autre répondit : “Entendu, Seigneur”, et il n’y alla point.  31 Lequel des deux a fait la volonté du père ? ” – ” Le premier “, disent-ils. Jésus leur dit : ” En vérité je vous le dis, les publicains et les prostituées arrivent avant vous au Royaume de Dieu.  32 En effet, Jean est venu à vous dans la voie de la justice, et vous n’avez pas cru en lui ; les publicains, eux, et les prostituées ont cru en lui ; et vous, devant cet exemple, vous n’avez même pas eu un remords tardif qui vous fit croire en lui. ”  33 ” Écoutez une autre parabole. Un homme était propriétaire, et il planta une vigne ; il l’entoura d’une clôture, y creusa un pressoir et y bâtit une tour ; puis il la loua à des vignerons et partit en voyage.  34 Quand approcha le moment des fruits, il envoya ses serviteurs aux vignerons pour en recevoir les fruits.  35 Mais les vignerons se saisirent de ses serviteurs, battirent l’un, tuèrent l’autre, en lapidèrent un troisième.  36 De nouveau il envoya d’autres serviteurs, plus nombreux que les premiers, et ils les traitèrent de même.  37 Finalement il leur envoya son fils, en se disant : “Ils respecteront mon fils. ”  38 Mais les vignerons, en voyant le fils, se dirent par-devers eux : “Celui-ci est l’héritier : venez ! tuons-le, que nous ayons son héritage. ”  39 Et, le saisissant, ils le jetèrent hors de la vigne et le tuèrent.  40 Lors donc que viendra le maître de la vigne, que fera-t-il à ces vignerons-là ? ”  41 Ils lui disent : ” Il fera misérablement périr ces misérables, et il louera la vigne à d’autres vignerons, qui lui en livreront les fruits en leur temps. ”  42 Jésus leur dit : ” N’avez-vous jamais lu dans les Écritures : La pierre qu’avaient rejetée les bâtisseurs c’est elle qui est devenue pierre de faîte ; c’est là l’oeuvre du Seigneur et elle est admirable à nos yeux ?  43 ” Aussi, je vous le dis : le Royaume de Dieu vous sera retiré pour être confié à un peuple qui lui fera produire ses fruits ”  44   45 Les grands prêtres et les Pharisiens, en entendant ses paraboles, comprirent bien qu’il les visait.  46 Mais, tout en cherchant à l’arrêter, ils eurent peur des foules, car elles le tenaient pour un prophète.

Posted in Uncategorized | Comments Off on Matthieu 21,1-46 (Mt 21)

Matthieu 16, 1-28 (Mt 16)

Matthieu 16, 1-28  FBJ Les Pharisiens et les Sadducéens s’approchèrent alors et lui demandèrent, pour le mettre à l’épreuve, de leur faire voir un signe venant du ciel.  2 Il leur répondit : ” Au crépuscule vous dites : Il va faire beau temps, car le ciel est rouge feu ;  3 et à l’aurore : Mauvais temps aujourd’hui, car le ciel est d’un rouge sombre. Ainsi, le visage du ciel, vous savez l’interpréter, et pour les signes des temps vous n’en êtes pas capables !  4 Génération mauvaise et adultère ! elle réclame un signe, et de signe, il ne lui sera donné que le signe de Jonas. ” Et les laissant, il s’en alla.  5 Comme ils passaient sur l’autre rive, les disciples avaient oublié de prendre des pains.  6 Or Jésus leur dit : ” Ouvrez l’oeil et méfiez-vous du levain des Pharisiens et des Sadducéens ! ”  7 Et eux de faire en eux-mêmes cette réflexion : ” C’est que nous n’avons pas pris de pains. ”  8 Le sachant, Jésus dit : ” Gens de peu de foi, pourquoi faire en vous-mêmes cette réflexion, que vous n’avez pas de pains ?  9 Vous ne comprenez pas encore ? Vous ne vous rappelez pas les cinq pains pour les cinq mille hommes, et le nombre de couffins que vous en avez retirés ?  10 ni les sept pains pour les quatre mille hommes, et le nombre de corbeilles que vous en avez retirées ?  11 Comment ne comprenez-vous pas que ma parole ne visait pas des pains ? Méfiez-vous, dis-je, du levain des Pharisiens et des Sadducéens ! ”  12 Alors ils comprirent qu’il avait dit de se méfier, non du levain dont on fait le pain, mais de l’enseignement des Pharisiens et des Sadducéens.  13 Arrivé dans la région de Césarée de Philippe, Jésus posa à ses disciples cette question : ” Au dire des gens, qu’est le Fils de l’homme ? ”  14 Ils dirent : ” Pour les uns, Jean le Baptiste ; pour d’autres, Élie ; pour d’autres encore, Jérémie ou quelqu’un des prophètes. ” –  15 ” Mais pour vous, leur dit-il, qui suis-je ? ”  16 Simon-Pierre répondit : ” Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant. ”  17 En réponse, Jésus lui dit : ” Tu es heureux, Simon fils de Jonas, car cette révélation t’est venue, non de la chair et du sang, mais de mon Père qui est dans les cieux.  18 Eh bien ! moi je te dis : Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Église, et les Portes de l’Hadès ne tiendront pas contre elle.  19 Je te donnerai les clefs du Royaume des Cieux : quoi que tu lies sur la terre, ce sera tenu dans les cieux pour lié, et quoi que tu délies sur la terre, ce sera tenu dans les cieux pour délié. ”  20 Alors il ordonna aux disciples de ne dire à personne qu’il était le Christ.  21 À dater de ce jour, Jésus commença de montrer à ses disciples qu’il lui fallait s’en aller à Jérusalem, y souffrir beaucoup de la part des anciens, des grands prêtres et des scribes, être tué et, le troisième jour, ressusciter.  22 Pierre, le tirant à lui, se mit à le morigéner en disant : ” Dieu t’en préserve, Seigneur ! Non, cela ne t’arrivera point ! ”  23 Mais lui, se retournant, dit à Pierre : ” Passe derrière moi, Satan ! tu me fais obstacle, car tes pensées ne sont pas celles de Dieu, mais celles des hommes ! ”  24 Alors Jésus dit à ses disciples : ” Si quelqu’un veut venir à ma suite, qu’il se renie lui-même, qu’il se charge de sa croix, et qu’il me suive.  25 Qui veut en effet sauver sa vie la perdra, mais qui perdra sa vie à cause de moi la trouvera.  26 Que servira-t-il donc à l’homme de gagner le monde entier, s’il ruine sa propre vie ? Ou que pourra donner l’homme en échange de sa propre vie ?  27 ” C’est qu’en effet le Fils de l’homme doit venir dans la gloire de son Père, avec ses anges, et alors il rendra à chacun selon sa conduite.  28 En vérité je vous le dis : il en est d’ici présents qui ne goûteront pas la mort avant d’avoir vu le Fils de l’homme venant avec son Royaume.

Posted in Uncategorized | Comments Off on Matthieu 16, 1-28 (Mt 16)

Luc 22, 1-71 (Lc 22)

Luc 22, 1-71  FBJ La fête des Azymes, appelée la Pâque, approchait.  2 Et les grands prêtres et les scribes cherchaient comment le tuer, car ils avaient peur du peuple.  3 Or Satan entra dans Judas, appelé Iscariote, qui était du nombre des Douze.  4 Il s’en alla conférer avec les grands prêtres et les chefs des gardes sur le moyen de le leur livrer.  5 Ils se réjouirent et convinrent de lui donner de l’argent.  6 Il acquiesça, et il cherchait une occasion favorable pour le leur livrer à l’insu de la foule.  7 Vint le jour des Azymes, où devait être immolée la pâque,  8 et il envoya Pierre et Jean en disant : ” Allez nous préparer la pâque, que nous la mangions. ”  9 Ils lui dirent : ” Où veux-tu que nous préparions ? ”  10 Il leur dit : ” Voici qu’en entrant dans la ville, vous rencontrerez un homme portant une cruche d’eau. Suivez-le dans la maison où il pénétrera,  11 et vous direz au propriétaire de la maison : “Le Maître te fait dire : Où est la salle où je pourrai manger la pâque avec mes disciples ?”  12 Et celui-ci vous montrera, à l’étage, une grande pièce garnie de coussins ; faites-y les préparatifs. ”  13 S’en étant donc allés, ils trouvèrent comme il leur avait dit, et ils préparèrent la pâque.  14 Lorsque l’heure fut venue, il se mit à table, et les apôtres avec lui.  15 Et il leur dit : ” J’ai ardemment désiré manger cette pâque avec vous avant de souffrir ;  16 car je vous le dis, jamais plus je ne la mangerai jusqu’à ce qu’elle s’accomplisse dans le Royaume de Dieu. ”  17 Puis, ayant reçu une coupe, il rendit grâces et dit : ” Prenez ceci, et partagez entre vous ;  18 car, je vous le dis, je ne boirai plus désormais du produit de la vigne jusqu’à ce que le Royaume de Dieu soit venu. ”  19 Puis, prenant du pain, il rendit grâces, le rompit et le leur donna, en disant : ” Ceci est mon corps, donné pour vous ; faites cela en mémoire de moi. ”  20 Il fit de même pour la coupe après le repas, disant : ” Cette coupe est la nouvelle Alliance en mon sang, versé pour vous.  21 ” Cependant, voici que la main de celui qui me livre est avec moi sur la table.  22 Le Fils de l’homme, certes, va son chemin selon ce qui a été arrêté, mais malheur à cet homme-là par qui il est livré ! ”  23 Et eux se mirent à se demander entre eux quel était donc parmi eux celui qui allait faire cela.  24 Il s’éleva aussi entre eux une contestation : lequel d’entre eux pouvait être tenu pour le plus grand ?  25 Il leur dit : ” Les rois des nations dominent sur elles, et ceux qui exercent le pouvoir sur elles se font appeler Bienfaiteurs.  26 Mais pour vous, il n’en va pas ainsi. Au contraire, que le plus grand parmi vous se comporte comme le plus jeune, et celui qui gouverne comme celui qui sert.  27 Quel est en effet le plus grand, celui qui est à table ou celui qui sert ? N’est-ce pas celui qui est à table ? Et moi, je suis au milieu de vous comme celui qui sert !  28 ” Vous êtes, vous, ceux qui sont demeurés constamment avec moi dans mes épreuves ;  29 et moi je dispose pour vous du Royaume, comme mon Père en a disposé pour moi :  30 vous mangerez et boirez à ma table en mon Royaume, et vous siégerez sur des trônes pour juger les douze tribus d’Israël.  31 ” Simon, Simon, voici que Satan vous a réclamés pour vous cribler comme le froment ;  32 mais moi j’ai prié pour toi, afin que ta foi ne défaille pas. Toi donc, quand tu seras revenu, affermis tes frères. ”  33 Celui-ci lui dit : ” Seigneur, je suis prêt à aller avec toi et en prison et à la mort. ”  34 Mais il dit : ” Je te le dis, Pierre, le coq ne chantera pas aujourd’hui que tu n’aies, par trois fois, nié me connaître. ”  35 Puis il leur dit : ” Quand je vous ai envoyés sans bourse, ni besace, ni sandales, avez-vous manqué de quelque chose ? ” – ” De rien “, dirent-ils.  36 Et il leur dit : ” Mais maintenant, que celui qui a une bourse la prenne, de même celui qui a une besace, et que celui qui n’en a pas vende son manteau pour acheter un glaive.  37 Car, je vous le dis, il faut que s’accomplisse en moi ceci qui est écrit : Il a été compté parmi les scélérats. Aussi bien, ce qui me concerne touche à sa fin. ” –  38 ” Seigneur, dirent-ils, il y a justement ici deux glaives. ” Il leur répondit : ” C’est bien assez ! ”  39 Il sortit et se rendit, comme de coutume, au mont des Oliviers, et les disciples aussi le suivirent.  40 Parvenu en ce lieu, il leur dit : ” Priez, pour ne pas entrer en tentation. ”  41 Puis il s’éloigna d’eux environ un jet de pierre et, fléchissant les genoux, il priait en disant :  42 ” Père, si tu veux, éloigne de moi cette coupe ! Cependant, que ce ne soit pas ma volonté, mais la tienne qui se fasse ! ”  43 Alors lui apparut, venant du ciel, un ange qui le réconfortait.  44 Entré en agonie, il priait de façon plus instante, et sa sueur devint comme de grosses gouttes de sang qui tombaient à terre.  45 Se relevant de sa prière, il vint vers les disciples qu’il trouva endormis de tristesse,  46 et il leur dit : ” Qu’avez-vous à dormir ? Relevez-vous et priez, pour ne pas entrer en tentation. ”  47 Tandis qu’il parlait encore, voici une foule, et à sa tête marchait le nommé Judas, l’un des Douze, qui s’approcha de Jésus pour lui donner un baiser.  48 Mais Jésus lui dit : ” Judas, c’est par un baiser que tu livres le Fils de l’homme ! ”  49 Voyant ce qui allait arriver, ses compagnons lui dirent : ” Seigneur, faut-il frapper du glaive ? ”  50 Et l’un d’eux frappa le serviteur du grand prêtre et lui enleva l’oreille droite.  51 Mais Jésus prit la parole et dit : ” Restez-en là. ” Et, lui touchant l’oreille, il le guérit.  52 Puis Jésus dit à ceux qui s’étaient portés contre lui, grands prêtres, chefs des gardes du Temple et anciens : ” Suis-je un brigand, que vous vous soyez mis en campagne avec des glaives et des bâtons ?  53 Alors que chaque jour j’étais avec vous dans le Temple, vous n’avez pas porté les mains sur moi. Mais c’est votre heure et le pouvoir des Ténèbres. ”  54 L’ayant donc saisi, ils l’emmenèrent et l’introduisirent dans la maison du grand prêtre. Quant à Pierre, il suivait de loin.  55 Comme ils avaient allumé du feu au milieu de la cour et s’étaient assis autour, Pierre s’assit au milieu d’eux.  56 Une servante le vit assis près de la flambée et, fixant les yeux sur lui, elle dit : ” Celui-là aussi était avec lui ! ”  57 Mais lui nia en disant : ” Femme, je ne le connais pas. ”  58 Peu après, un autre, l’ayant vu, déclara : ” Toi aussi, tu en es ! ” Mais Pierre déclara : ” Homme, je n’en suis pas. ”  59 Environ une heure plus tard, un autre soutenait avec insistance : ” Sûrement, celui-là aussi était avec lui, et d’ailleurs il est Galiléen ! ” Mais Pierre dit :  60 “Homme, je ne sais ce que tu dis. ” Et à l’instant même, comme il parlait encore, un coq chanta,  61 et le Seigneur, se retournant, fixa son regard sur Pierre. Et Pierre se ressouvint de la parole du Seigneur, qui lui avait dit : ” Avant que le coq ait chanté aujourd’hui, tu m’auras renié trois fois. ”  62 Et, sortant dehors, il pleura amèrement.  63 Les hommes qui le gardaient le bafouaient et le battaient ;  64 ils lui voilaient le visage et l’interrogeaient en disant : ” Fais le prophète ! Qui est-ce qui t’a frappé ? ”  65 Et ils proféraient contre lui beaucoup d’autres injures.  66 Et quand il fit jour, le conseil des Anciens du peuple s’assembla, grands prêtres et scribes. Ils l’amenèrent dans leur Sanhédrin  67 et dirent : ” Si tu es le Christ, dis-le-nous. ” Il leur dit : ” Si je vous le dis, vous ne croirez pas,  68 et si je vous interroge, vous ne répondrez pas.  69 Mais désormais le Fils de l’homme siégera à la droite de la Puissance de Dieu ! ”  70 Tous dirent alors : ” Tu es donc le Fils de Dieu ! ” Il leur déclara : ” Vous le dites : je le suis. ”  71 Et ils dirent : ” Qu’avons-nous encore besoin de témoignage ? Car nous-mêmes l’avons entendu de sa bouche ! “

Posted in Nouveau Testament | Comments Off on Luc 22, 1-71 (Lc 22)

Isaïe 60, 1-22 (Is 60)

Isaïe 60, 1-22   FBJ  Debout! Resplendis! car voici ta lumière, et sur toi se lève la gloire de Yahvé.  2 Tandis que les ténèbres s’étendent sur la terre et l’obscurité sur les peuples, sur toi se lève Yahvé, et sa gloire sur toi paraît.  3 Les nations marcheront à ta lumière et les rois à ta clarté naissante.  4 Lève les yeux aux alentours et regarde : tous sont rassemblés, ils viennent à toi. Tes fils viennent de loin, et tes filles sont portées sur la hanche.  5 Alors, tu verras et seras radieuse, ton coeur tressaillira et se dilatera, car les richesses de la mer afflueront vers toi, et les trésors des nations viendront chez toi.  6 Des multitudes de chameaux te couvriront, des jeunes bêtes de Madiân et d’Épha; tous viendront de Saba, apportant l’or et l’encens et proclamant les louanges de Yahvé.  7 Tous les troupeaux de Qédar se rassembleront chez toi, les béliers de Nebayot seront à ton service, ils monteront à mon autel en sacrifice agréable, et je glorifierai ma maison de splendeur.  8 Qu’est-ce que cela qui vole comme un nuage, comme des colombes vers leurs colombiers ?  9 C’est en moi que les îles espèrent : les bateaux de Tarsis ont pris la tête pour ramener de loin tes fils, avec leur argent et leur or, à cause du nom de Yahvé ton Dieu, du Saint d’Israël qui t’a glorifiée.  10 Les fils de l’étranger rebâtiront tes remparts, et leurs rois te serviront. Car dans ma colère je t’avais frappée, mais dans ma bienveillance j’ai eu pitié de toi.  11 Tes portes seront toujours ouvertes, ni le jour ni la nuit on ne les fermera, pour qu’on apporte chez toi les richesses des nations et qu’on introduise leurs rois.  12 Car la nation et le royaume qui ne te servent pas périront, et les nations seront exterminées.  13 La gloire du Liban viendra chez toi, le cyprès, le platane et le buis tous ensemble, pour glorifier le lieu de mon sanctuaire, pour que j’honore le lieu où je me tiens.  14 Ils s’approcheront de toi, humblement, les fils de tes oppresseurs, ils se prosterneront à tes pieds, tous ceux qui te méprisaient, et ils t’appelleront : ” Ville de Yahvé “, ” Sion du Saint d’Israël “.  15 Au lieu que tu sois délaissée et haïe, sans personne qui passe, je ferai de toi un objet d’éternelle fierté, une source de joie, d’âge en âge.  16 Tu suceras le lait des nations, tu suceras les richesses des rois. Et tu sauras que c’est moi, Yahvé, qui te sauve, que ton rédempteur, c’est le Puissant de Jacob.  17 Au lieu de bronze, je ferai venir de l’or, au lieu de fer, je ferai venir de l’argent, au lieu de bois, du bronze, au lieu de pierre, du fer; comme magistrature j’instituerai la Paix et comme gouvernants, la Justice.  18 On n’entendra plus parler de violence dans ton pays, de ravages ni de ruines dans tes frontières. Tu appelleras tes remparts ” Salut ” et tes portes ” Louange “.  19 Tu n’auras plus le soleil comme lumière, le jour, la clarté de la lune ne t’illuminera plus : Yahvé sera pour toi une lumière éternelle, et ton Dieu sera ta splendeur.  20 Ton soleil ne se couchera plus, et ta lune ne disparaîtra plus, car Yahvé sera pour toi une lumière éternelle, et les jours de ton deuil seront accomplis.  21 Ton peuple, rien que des justes, possédera le pays à jamais, rejeton de mes plantations, oeuvre de mes mains, pour me glorifier.  22 Le plus petit deviendra un millier, le plus chétif une nation puissante. Moi, Yahvé, en temps voulu j’agirai vite.

Posted in Ancien Testament | Comments Off on Isaïe 60, 1-22 (Is 60)

Isaïe 59, 1-21 (Is 59)

Isaïe 59, 1-21  FBJ  Non, la main de Yahvé n’est pas trop courte pour sauver, ni son oreille trop dure pour entendre.  2 Mais ce sont vos fautes qui ont creusé un abîme entre vous et votre Dieu. Vos péchés ont fait qu’il vous cache sa face et refuse de vous entendre.  3 Car vos mains sont souillées par le sang et vos doigts par le crime, vos lèvres ont proféré le mensonge, votre langue médite le mal.  4 Nul n’accuse à juste titre, nul ne plaide de bonne foi. On se confie au néant, on profère la fausseté, on conçoit la peine, on enfante le mal.  5 Ils ont fait éclore des oeufs de vipère, ils tissent des toiles d’araignée. Qui mange de leurs oeufs en meurt; écrasés, il en sort un serpent.  6 Leurs toiles ne feront pas un vêtement, ils ne pourront se vêtir de leurs oeuvres; leurs oeuvres sont des oeuvres mauvaises, les actes de violence sont dans leurs mains.  7 Leurs pieds courent au mal; ils ont hâte de verser le sang innocent. Leurs pensées sont des pensées mauvaises, ravage et destruction sont sur leur chemin.  8 Ils n’ont pas connu la voie de la paix, le droit ne suit pas leurs traces, ils se font des sentiers tortueux, quiconque les suit ignore la paix.  9 Aussi le droit reste loin de nous, la justice ne nous atteint pas. Nous attendions la lumière, et voici les ténèbres, la clarté, et nous marchons dans l’obscurité.  10 Nous tâtonnons comme des aveugles cherchant un mur, comme privés d’yeux nous tâtonnons. Nous trébuchons en plein midi comme au crépuscule, parmi les bien-portants nous sommes comme des morts.  11 Nous grognons tous comme des ours, comme des colombes nous ne faisons que gémir; nous attendons le jugement, et rien! le salut, et il demeure loin de nous.  12 Car nombreux sont nos crimes contre toi, nos péchés témoignent contre nous. Oui, nos crimes nous sont présents et nous reconnaissons nos fautes :  13 nous révolter, renier Yahvé, cesser de suivre notre Dieu; proférer violence et révolte, concevoir et méditer le mensonge.  14 On repousse le jugement, on tient éloignée la justice, car la vérité a trébuché sur la place publique, et la droiture ne trouve point d’accès.  15 La vérité a disparu; ceux qui s’abstiennent du mal sont dépouillés. Yahvé l’a vu, il a jugé mauvais qu’il n’y ait plus de jugement.  16 Il a vu qu’il n’y avait personne, il s’est étonné que nul n’intervînt, alors son bras devint son secours, et sa justice, son appui.  17 Il a revêtu comme cuirasse la justice, sur sa tête le casque du salut, il a revêtu comme tunique des habits de vengeance, il s’est drapé de la jalousie comme d’un manteau.  18 Selon les oeuvres il rétribue, fureur pour les adversaires, châtiment pour les ennemis, aux îles il paiera leur salaire.  19 Et l’on craindra, depuis l’Occident, le nom de Yahvé, et depuis le Levant sa gloire, car il viendra comme un torrent resserré, chassé par le souffle de Yahvé.  20 Alors un rédempteur viendra à Sion, pour ceux qui se détournent de leur crime, en Jacob. Oracle de Yahvé.  21 Et moi, voici mon alliance avec eux, dit Yahvé : mon esprit qui est sur toi et mes paroles que j’ai mises dans ta bouche ne s’éloigneront pas de ta bouche, ni de la bouche de ta descendance, ni de la bouche de la descendance de ta descendance, dit Yahvé, dès maintenant et à jamais.

Posted in Ancien Testament | Comments Off on Isaïe 59, 1-21 (Is 59)

Isaïe 54, 1-17 (Is 54)

Isaïe 54:1-17  FBJ Crie de joie, stérile, toi qui n’as pas enfanté; pousse des cris de joie, des clameurs, toi qui n’as pas mis au monde, car plus nombreux sont les fils de la délaissée que les fils de l’épouse, dit Yahvé.  2 Élargis l’espace de ta tente, déploie sans lésiner les toiles qui t’abritent, allonge tes cordages, renforce tes piquets,  3 car à droite et à gauche tu vas éclater, ta race va déposséder des nations et repeupler les villes abandonnées.  4 N’aie pas peur, tu n’éprouveras plus de honte, ne sois pas confondue, tu n’auras plus à rougir; car tu vas oublier la honte de ta jeunesse, tu ne te souviendras plus de l’infamie de ton veuvage.  5 Ton créateur est ton époux, Yahvé Sabaot est son nom, le Saint d’Israël est ton rédempteur, on l’appelle le Dieu de toute la terre.  6 Oui, comme une femme délaissée et accablée, Yahvé t’a appelée, comme la femme de sa jeunesse qui aurait été répudiée, dit ton Dieu.  7 Un court instant je t’avais délaissée, ému d’une immense pitié, je vais t’unir à moi.  8 Débordant de fureur, un instant, je t’avais caché ma face. Dans un amour éternel, j’ai eu pitié de toi, dit Yahvé, ton rédempteur.  9 Ce sera pour moi comme au temps de Noé, quand j’ai juré que les eaux de Noé ne se répandraient plus sur la terre. Je jure de même de ne plus m’irriter contre toi, de ne plus te menacer.  10 Car les montagnes peuvent s’écarter et les collines chanceler, mon amour ne s’écartera pas de toi, mon alliance de paix ne chancellera pas, dit Yahvé qui te console.  11 Malheureuse, battue par les vents, inconsolée, voici que je vais poser tes pierres sur des escarboucles, et tes fondations sur des saphirs;  12 je ferai tes créneaux de rubis, tes portes d’escarboucle et toute ton enceinte de pierres précieuses.  13 Tous tes enfants seront disciples de Yahvé, et grand sera le bonheur de tes enfants.  14 Tu seras fondée dans la justice, libre de l’oppression : tu n’auras rien à craindre, libre de la frayeur : elle n’aura plus prise sur toi.  15 Voici : s’il se produit une attaque, ce ne sera pas de mon fait; quiconque t’aura attaquée tombera à cause de toi.  16 Voici : c’est moi qui ai créé le forgeron qui souffle sur les braises et tire un outil à son usage; c’est moi aussi qui ai créé le destructeur pour anéantir.  17 Aucune arme forgée contre toi ne saurait être efficace. Toute langue qui t’accuserait en justice, tu la confondras. Tel est le lot des serviteurs de Yahvé, la victoire que je leur assure. Oracle de Yahvé.

Posted in Ancien Testament | Comments Off on Isaïe 54, 1-17 (Is 54)

Isaïe 41, 1-29 (Is 41)

Isaie 41, 1-29  FBJ Îles, faites silence pour m’écouter, que les peuples renouvellent leurs forces, qu’ils s’avancent et qu’ils parlent, ensemble comparaissons au jugement.  2 Qui a suscité de l’Orient celui que la justice appelle à sa suite, auquel Il livre les nations, et assujettit les rois ? Son épée les réduit en poussière et son arc en fait une paille qui s’envole.  3 Il les chasse et passe en sécurité par un chemin que ses pieds ne font qu’effleurer.  4 Qui a agi et accompli ? Celui qui dès le commencement appelle les générations; moi, Yahvé, je suis le premier, et avec les derniers je serai encore.  5 Les îles ont vu et prennent peur, les extrémités de la terre frémissent, ils sont tout près, ils arrivent.  6 Chacun aide son compagnon, il dit à l’autre : ” Courage! ”  7 L’artisan donne courage à l’orfèvre, et celui qui polit au marteau à celui qui bat l’enclume : il dit de la soudure : ” Elle est bonne “, il la renforce avec des clous pour qu’elle ne vacille pas.  8 Et toi, Israël, mon serviteur, Jacob, que j’ai choisi, race d’Abraham, mon ami,  9 toi que j’ai saisi aux extrémités de la terre, que j’ai appelé des contrées lointaines, je t’ai dit : ” Tu es mon serviteur, je t’ai choisi, je ne t’ai pas rejeté. ”  10 Ne crains pas car je suis avec toi, ne te laisse pas émouvoir car je suis ton Dieu; je t’ai fortifié et je t’ai aidé, je t’ai soutenu de ma droite justicière.  11 Voici qu’ils seront honteux et humiliés, tous ceux qui s’enflammaient contre toi. Ils seront réduits à rien et périront, ceux qui te cherchaient querelle.  12 Tu les chercheras et tu ne les trouveras pas, ceux qui te combattaient; ils seront réduits à rien, anéantis, ceux qui te faisaient la guerre.  13 Car moi, Yahvé, ton Dieu, je te saisis la main droite, je te dis : ” Ne crains pas, c’est moi qui te viens en aide. ”  14 Ne crains pas, vermisseau de Jacob, et vous, pauvres gens d’Israël. C’est moi qui te viens en aide, oracle de Yahvé, celui qui te rachète, c’est le Saint d’Israël.  15 Voici que j’ai fait de toi un traîneau à battre, tout neuf, à doubles dents. Tu écraseras les montagnes, tu les pulvériseras, les collines, tu en feras de la paille.  16 Tu les vanneras, le vent les emportera et l’ouragan les dispersera; pour toi, tu te réjouiras en Yahvé, tu te glorifieras dans le Saint d’Israël.  17 Les miséreux et les pauvres cherchent de l’eau, et rien! Leur langue est desséchée par la soif. Moi, Yahvé, je les exaucerai, Dieu d’Israël, je ne les abandonnerai pas.  18 Sur les monts chauves je ferai jaillir des fleuves, et des sources au milieu des vallées. Je ferai du désert un marécage et de la terre aride des eaux jaillissantes.  19 Je mettrai dans le désert le cèdre, l’acacia, le myrte et l’olivier, je placerai dans la steppe pêle-mêle le cyprès, le platane et le buis,  20 afin que l’on voie et que l’on sache, que l’on fasse attention et que l’on comprenne que la main de Yahvé a fait cela, que le Saint d’Israël l’a créé.  21 Présentez votre querelle, dit Yahvé, produisez vos arguments, dit le roi de Jacob.  22 Qu’ils produisent et qu’ils nous montrent les choses qui doivent arriver. Les choses passées, que furent-elles ? montrez-le, que nous y réfléchissions et que nous en connaissions la suite. Ou bien faites-nous entendre les choses à venir,  23 annoncez ce qui doit venir ensuite, et nous saurons que vous êtes des dieux. Au moins, faites bien ou faites mal, que nous éprouvions de l’émoi et de la crainte.  24 Voici, vous êtes moins que rien, et votre oeuvre, c’est moins que néant, vous choisir est abominable.  25 Je l’ai suscité du Nord et il est venu, depuis le Levant il est appelé par son nom. Il piétine les gouverneurs comme de la boue, comme le potier pétrit l’argile.  26 Qui l’a annoncé dès le principe, pour que nous sachions, et dans le passé, pour que nous disions : C’est juste ? Mais nul n’a annoncé, nul n’a fait entendre, nul n’a entendu vos paroles.  27 Prémices de Sion, voici, les voici, à Jérusalem j’envoie un messager,  28 et je regarde : personne! Parmi eux, pas un qui donne un avis, que je puisse interroger et qui réponde!  29 Voici, tous ensemble ils ne sont rien, néant que leurs oeuvres, du vent et du vide leurs statues!

Posted in Ancien Testament | Comments Off on Isaïe 41, 1-29 (Is 41)